Et concrètement, la socialisation ?

socialisation3Une des questions qui revient le plus souvent quand on aborde le sujet de l’école à la maison, c’est la socialisation.
Personnellement, c’est aussi celle qui m’agace le plus.

Surtout quand elle commence par « Et vous n’avez pas peur que… ? ».

Non, mon ami(e), c’est manifestement toi qui as peur. Moi, je sais que mes enfants, grandissant au calme, sans stress, ont tout le loisir de remplir leur réservoir affectif, et donc développent d’autant plus leur capacité à nouer des liens avec autrui.

Je voudrais tout de même revenir sur cette notion un peu fourre-tout de « socialisation ».
Voici la définition qu’en donne le petit Larousse, édition 1995 :
Socialiser : « Adapter un individu aux exigences de la vie sociale »
Socialisation : « Processus par lequel l’enfant intériorise les divers éléments de la culture environnante (valeurs, normes, codes symboliques et règles de conduite) et s’intègre dans la vie sociale. »

Je voudrais bien que l’on m’explique en quoi le fait d’être instruit à la maison empêcherait un enfant d’intérioriser les divers éléments de la culture environnante. Je trouve au contraire que les parents sont les mieux placés pour ce faire.

Une personne à qui je faisais cette remarque a modifié sa question : « Mais comment faites-vous pour que votre enfant soit en contact avec d’autres enfants ? »
Chez moi c’est simple : je le laisse se lever le matin. Comme j’ai une famille nombreuse, on ne peut pas dire que mes enfants manquent de contacts ni de relations sociales, et la fratrie est un formidable terrain d’expérimentation.

« Oui, non mais je veux dire, avec des enfants de son âge ? »
Heu… mais pour quoi faire ? Si je ne parlais qu’aux gens de 34 ans, je serais vite limitée… Donc mes copines qui sont dans la vingtaine et dans la quarantaine, elles ne comptent pas comme relation sociale ?

Tout ça pour dire à quel point je trouve absurde ce découpage de la société en tranches d’âge, ce qui est, au final, une forme d’âgisme, nouveau terme pour désigner une exclusion sociale ou une discrimination sur base de l’âge.

Par ailleurs, la socialisation telle que définie dans le dictionnaire semble bel et bien relever d’une forme d’éducation, et on entend déjà trop souvent les enseignants se plaindre de devoir éduquer les enfants au lieu de leur transmettre des connaissances…

Cela étant, à tous ceux qui posent ces questions, je vous suis tout de même reconnaissante de vous préoccuper du bien-être de mes enfants.
Soyez rassurés, ma progéniture ne reste pas coupée de tout contact extérieur.

Pour commencer, les 3 enfants ont des activités dites « extra-scolaires » : équitation, escalade, danse et théâtre pour Mini1 (12 ans) ; djembé, escalade et danse pour Mini2 (10 ans) ; initiation à la musique pour Mini3 (4 ans), qui les années précédentes n’était pas encore prêt à la séparation.

Ensuite, les familles pratiquant l’instruction en famille ont tendance à essayer de se rencontrer, de temps en temps, que ce soit simplement pour papoter/jouer, ou pour faire des activités ludo-éducatives ensemble. Ce qui donne des groupes d’enfants d’âges tout à fait hétéroclites, et tous s’en accommodent sans se poser de question : en IEF, je n’ai jamais vu un enfant se faire exclure parce que « les grands ne veulent pas jouer avec moi », ni même parce que « toi, t’es pas notre copine ». Alors qu’en milieu scolarisé, je l’ai vu très (trop) souvent…

Pour finir, dois-je vraiment insister sur l’importance de la famille élargie (grands-parents, oncles, tantes) sur l’éducation sociale des enfants ? Et pas seulement de la famille, d’ailleurs : nous, tous, adultes, avons notre rôle à jouer dans les valeurs à transmettre aux enfants, à tous les enfants, les nôtres et les autres.

L’école est loin, très loin, d’avoir le monopole de la socialisation !

2 Comments

  1. Ah la sacro sainte socialisation ! Bravo pour votre article qui démontre très bien en quoi la socialisation des enfants instruits en famille est un faux débat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour pouvoir laisser un message, merci de résoudre : *